US PONT-L'EVEQUE : site officiel du club de foot de PONT-L'EVEQUE - footeo

LES SENIORS B PAYENT POUR APPRENDRE

11 septembre 2017 - 23:06

Il ne manquait pas forcément grand chose aux séniors B pour prendre des points dimanche, sur leur pelouse, face à St Cyr Fervaques. Opposés à une formation habituée aux joutes de la PH, les Rouges et Noirs ont affiché quelques petites lacunes qui ont fait toute la différence. Trois fois rien de justesse tactique, technique, physique, si vous ajoutez à cela un poil de manque de chance, un zeste d'arbitrage en leur défaveur et une bonne dose d'expérience des joueurs adverses, vous avez tous les ingrédients pour perdre un match face à une équipe rôdée à ce niveau.

Les affaires débutaient pourtant de la meilleure des manières. Sur une mésentente entre le gardien et les défenseurs, Toto Favrel , en vieux filou, ouvrait le score dès la 5e minute de jeu. Mais la suite de la première période allait être à l'avantage des visiteurs. Usant de longs ballons qui déstabilisaient la défense pontépiscopienne,  St Cyr Fervaques martelait la défense des séniors B et malgré tout le talent et le courage de Ben Mesnil dans les cages pontépiscopiennes, les visiteurs égalisaient peu après la 1/2 heure de jeu. Un partout à la pause.

De retour des vestiaires, les troupes d'Antho Gauchet et de Mamat Trevet voyaient la rencontre leur échapper complètement en moins de 5 minutes. Plantagenest, l'artificier en chef des visiteurs, trouvait la faille sur coup franc. Trois minutes plus tard, suite à une faute évitable de Giggs Vitrouil, l'arbitre accordait logiquement un pénalty à St Cyr. En deux temps et malgré l'arrêt initial du portier rouge et noir, Plantagenest s'offrait un doublé et faisait le break.

La réaction des coéquipiers de Julien Debout ne se faisait pas attendre. Thomas Bigorne récupérait un ballon dans la surface et se faisait sécher par derrière par le défenseur adverse. Pénalty évident pour les 22 acteurs, sauf pour ce brave arbitre, pourtant placé à moins de 3 m de l'action, qui donnait même un carton jaune à l'infortuné attaquant des séniors B. Quelques minutes plus tard, sur une action confuse menée par Julien Mainière, les Rouges et Noirs obtenaient enfin un coup de pied de réparation, alors qu'aucune faute n'avait été commise. Malheureusement, Toto Favrel ne réussissait pas à convertir ce pénalty et par là-même, scellait le sort de cette rencontre (1-3). Il faudra gommer toutes ces petites imprécisions dès samedi prochain à Blainville pour se remettre sur les rails du maintien.

Commentaires

L'AFFICHE DE LA SEMAINE