US PONT-L'EVEQUE : site officiel du club de foot de PONT-L'EVEQUE - footeo

LES TIRS AUX BUTS FATALS AUX U18

22 novembre 2017 - 17:48

Un petit tour et puis sen vont. Les U18 ne sont pas parvenus à franchir l’obstacle Livarot, samedi dernier, à l’occasion du premier tour de la coupe du Calvados. Face à un adversaire leader de leur groupe en championnat, les rouges et noirs ont été fidèles à eux-mêmes, alternant le très bon en première période et le médiocre en seconde.

Pourtant lors des 45 premières minutes, les coéquipiers d’Esteban Descrettes avaient mis tous les atouts de leur côté. Bien en place dès l’entame de la rencontre, les U18 ouvraient rapidement le score sur un bijou de coup franc en lucarne signé Dylan Bosquer. A la 20e minute, ils doublaient la mise grâce à l’opportunisme de Massimo Mpembélé qui devançait la sortie du gardien adverse (2-0). S’en suivaient quelques minutes de relâchement et Livarot en profitait aussitôt pour réduire la marque (2-1).

Mais en fin de première période, les hommes de Dim Desforges, suppléé par Guillaume Brière pour l’occasion, reprenaient la maîtrise du jeu et sur corner, Dylan Bosquer parvenait à trouver la tête de Paul Questaigne au second poteau. Ce dernier propulsait le ballon au fond des filets et permettait aux rouges et noirs de rentrer avec deux buts d’avance aux vestiaires.

Mais voilà, une nouvelle fois, la seconde période n’allait pas être au diapason des 45 premières minutes. Loin de là. Les U18 retombaient dans leurs travers et laissaient le jeu à une formation livarotaire revigorée par les 15 minutes de pause. Approximatifs, fébriles, les Pontépiscopiens oubliaient certaines valeurs comme la solidarité et l’esprit d’équipe. Les visiteurs ne se faisaient pas prier pour réduire à nouveau le score (3-2) et pour assiéger le but d’Elie Pruede durant les 20 dernières minutes du match. Et ce qui devait arriver arriva : à la 89e minute, Livarot égalisait enfin et offrait aux spectateurs médusés une séance de tirs aux buts dont ils se seraient bien passés (3-3).

A la loterie des tirs aux buts, Livarot se montrait beaucoup plus adroit et se  qualifiait 4 tirs aux buts à 2. Que de regrets une nouvelle fois !

Commentaires