US PONT-L'EVEQUE : site officiel du club de foot de PONT-L'EVEQUE - footeo

ARNAUD TOSSA DELIVRE LES SENIORS A

27 novembre 2017 - 12:18

Il aura fallu beaucoup de courage aux spectateurs présents dimanche à l’occasion de la rencontre des séniors A face à La Guérinière. Outre la pluie, le vent et la température hivernale, les supporters rouges et noirs ont également dû se contenter d’une bien pâle prestation de leurs protégés.

Face à une formation de bas de classement, les hommes de Jean-Louis Sénéchal avaient sans doute encore en tête la désillusion de la semaine passée tant ils démarraient timidement et maladroitement la rencontre : une première période médiocre, peu d’envie, pas de rythme, de quoi mettre en confiance une valeureuse équipe de La Guérinière pourtant amputée de plusieurs éléments et plonger dans un profond sommeil les courageux supporters transis de froid dans la tribune.

Les spectateurs n’avaient donc pas grand-chose à se mettre sous la dent au cours des 45 premières minutes, si ce n’est une frappe de Ricardo Clavier, repoussée dans les pieds de Guillaume Brière. Malheureusement, le capitaine pontépiscopien perdait son duel face au gardien caennais. Seul Arnaud Tossa, toujours aussi généreux dans l’effort, tentait de mettre du rythme et trouver la faille dans la défense des visiteurs. 0 à 0 à la pause.

De retour des vestiaires, les rouges et noirs retrouvaient enfin quelques couleurs et mettaient en place leur jeu. Une frappe de Julien Sénéchal tutoyait la lucarne sans succès. Peu avant l’heure de jeu, Bouli Marie pensait avoir ouvert le score sur un centre en retrait bien conclu. Mais la joie des Pontépiscopiens était de courte durée. Fort logiquement, l’arbitre refusait le but, le ballon ayant été détourné par Coco Maquère en position de hors jeu.

A 16 minutes du coup de sifflet final, les séniors trouvaient enfin la faille. Julien Sénéchal glissait subtilement le ballon à Arnaud Tossa dans la surface. Ce dernier plaçait une frappe en pivot qui ne laissait aucune chance au portier caennais. Un à zéro, le plus dur était semble t-il fait pour Franck Le Moal et ses coéquipiers.

Mais au lieu de profiter de cet avantage pour continuer à joueur et essayer de doubler la mise, les Rouges et Noirs se recroquevillaient sur leur but et laissaient l’emprise du jeu aux joueurs de La Guérinière. Les Caennais mettaient à mal la défense pontépiscopienne à plusieurs reprises et auraient même dû bénéficier d’un pénalty à 7 minutes du terme de la rencontre suite à une main d’Antoine Debout. Toutefois, les séniors A préservaient leur minime avantage jusqu’au coup de sifflet final et s’octroyaient une victoire tirée par les cheveux.

Commentaires