US PONT-L'EVEQUE : site officiel du club de foot de PONT-L'EVEQUE - footeo

LES SENIORS A REVIENNENT DE LOIN !

4 février 2018 - 15:52

Les rencontres entre Deauville et Pont-l’Evêque sont toujours un peu particulières et spectaculaires, à l’image du match aller où les Deauvillais étaient venus arracher un match nul. Celle d’hier soir a confirmé toutes les craintes ressenties par le coach pontépiscopien durant la semaine.

Sur le gazon synthétique du parc des loisirs de Touques, il aura fallu 45 minutes aux rouges et noirs pour entrer dans la partie. Amorphes, manquant d’agressivité et de réalisme offensif, en clair complétement à côté de la plaque, les coéquipiers de Guillaume Brière se sont fait piéger comme des enfants par la fulgurance des contres deauvillais. Face à une solide et technique réserve de l’ASTD, l’USPL encaissait un premier but au bout de cinq minutes de jeu suite à une mésentente de la défense (0-1).

Les Pontépiscopiens avaient pourtant l’occasion de revenir au score peu après le quart d’heure de jeu. Arnaud Tossa était fauché dans la surface et l’arbitre désignait logiquement le point de pénalty. Mathieu Badmington exécutait la sanction mais sa frappe était repoussée par le gardien. L’attaquant rouge et noir récupérait toutefois le ballon et à 5 mètres du but vide l’expédiait sur…la transversale.

A la demie heure de jeu, les locaux, toujours aussi mordants pour remonter rapidement le ballon, interceptaient une passe mal assurée à 35 mètres de leurs buts. Le milieu jaune et noir débordait et centrait pour son attaquant qui, à bout portant, fusillait l’infortuné Tarek El Fannane (0-2). Deauville s’offrait logiquement le break.

Les rouges et noirs étaient alors au bord du chaos. Il fallait même une superbe horizontale de leur portier à quelques secondes de la pause pour empêcher l’ASTD d’inscrire un troisième but. L’arbitre renvoyait alors les 22 acteurs au vestiaire et les supporters pontépiscopiens ayant bravé le froid pour encourager leur équipe voyaient mal comment elle allait bien pouvoir s’en sortir.

Mais dès les premières secondes de la deuxième période, les séniors A affichaient un tout autre visage et se montraient enfin appliqués et conquérants. Les rouges et noirs confisquaient le ballon et se créaient de nombreuses occasions. Deauville souffrait, pliait mais ne rompait pas. Accrochés à cette victoire ô combien importante dans l’optique du maintien, les hommes de Kiki Leroux, solidaires et regroupés, colmataient tant bien que mal les brèches.

On entrait alors dans le money time et les spectateurs voyaient mal comment la victoire allait pouvoir échapper aux Deauvillais. Mais à la 88e minute, servi sur son côté gauche, Bryan Doyhamboure éliminait d’un grand pont son adversaire direct et décochait des 25 mètres une frappe surpuissante de l’extérieur du pied gauche qui terminait sa course au fond des filets (1-2).

Les dernières minutes de la rencontre allaient faire souffler un vent de folie sur le parc des loisirs de Touques. A la 93e minute, sur un des nombreux corners des séniors A, Guillaume Brière effleurait le ballon de la tête. Le gardien deauvillais dégageait des poings et la balle revenait aux six mètres à Coco Maquère qui tirait sur le poteau. Le ballon revenait cette fois-ci sur Clement Morel qui frappait sur un défenseur jaune et noir. S’en suivait un énorme cafouillage conclut par une rappe détournée en corner de Bouli Marie. Et sur cet ultime coup de pied arrêté, Ricardo Clavier déposait magnifiquement le ballon sur la tête de Mathieu Badmington qui plaçait une superbe et imparable tête au premier poteau (2-2).

Les séniors A arrachaient là un match nul inespéré au vu de la physionomie des 45 premières minutes. Toutefois, ils auront eu le mérite de ne rien lâcher jusqu'à la dernière seconde de jeu. Et comme dans le même temps, leur dauphin, Verson, concédait lui aussi le nul face à Colleville...

Commentaires

CLASSEMENT DES ÉQUIPES SÉNIORS

Retrouvez les classements des trois équipes séniors en cliquant sur les liens ci-dessous :

SÉNIORS A (R3)

SÉNIORS B (D1)

SÉNIORS C (D2)