2 210 544 visites 10 visiteurs

L'ENTENTE USPL/ASSP RATE LE COCHE

22 mai 2019 - 17:53

Match important pour les troupes de Pierro Basley dimanche, surtout que Mézidon C venait de déclarer forfait et offrait 4 points faciles à St Sauveur, classé juste devant l'Entente... La victoire devenait donc impérative pour les oranges et noirs lors de ce déplacement à Orbec.

Faute de gardien de but disponible, Marc Goujon enfilait les gants et malgré une petite erreur sur le premier but des locaux, l'ami Marco, qui évoluait pour la première fois de sa carrière à ce poste, sortait un match de haute volée.

Malgré un bon début de partie et une maîtrise certaine du jeu, les gars de l'entente encaissaient donc ce premier but à la 20e minute, sur l'unique action dangereuse d'Orbec. Ce but avait au moins le mérite de réveiller encore plus les oranges et noirs et Jeremy Prokop, sur une belle frappe, voyait le gardien local sortir une parade qui empêchait l’égalisation. Mais ce n'était que partie remise puisque 4 minutes plus tard, sur un bon ballon de Xavier Cauchois, Jérémy Prokop ne laissait pas passer sa chance et égalisait (1-1).


Orbec se créait alors quelques occasions sur de longs ballons expédiés au-dessus de la défense mais Marco Goujon veillait au grain et faisait le job. L'Entente se procurait également quelques occasions mais ni Xavier Cauchois, ni Jo Beaudic ou encore Quentin Chavet ne parvenaient à tromper la vigilance du portier orbecquois.


Et puis juste avant la mi-temps, sur un coup-franc bien frappé par Guillaume Aubry, Jeremy Prokop, d’une demie volée, trouvait la barre transversale. Bien placé pour son unique montée en première mi-temps Pierro Basley reprenait le ballon de la tête et malgré la tentative du défenseur, donnait l'avantage aux siens. 2 à 1 à la pause.


Et puis plus rien. Malgré la mise en garde du coach à la mi-temps, l'Entente faisait preuve d'un relâchement total : plus d’envie, plus de duels gagnés, plus de jeu, plus envie de rien au final... Orbec n'en demandait pas tant pour revenir dans la partie. Les locaux égalisaient tout d'abord dès le retour des vestiaires avant de prendre un avantage définitif à la 70e minute de jeu. L'Entente s'inclinait trois buts à deux sans avoir jouer la seconde période. Impossible à expliquer!

Commentaires