2 242 588 visites 11 visiteurs

LES DECEPTIONS ET MISES EN GARDE DU PRESIDENT SECHERET

6 juillet 2019 - 16:29

Affluence record pour l'assemblée générale de l'USPL football, mardi dernier, sous le marché couvert avec une petite centaine de licenciés présente pour l'occasion.

Avant d'entamer l'ordre du jour, le Président Sécheret débutait par une AG extraordinaire afin de faire valider le nouveau nom de l'association. Exit l'US Pont-l'Evêque qui devient l'US Pont-l'Evêque Terre d'Auge en référence à la communauté de communes du même nom. Un changement entériné par une très large majorité.

Pierre Sécheret attaquait ensuite son rapport moral en insistant sur la bonne santé de l'école de foot : " c'est une année en demie teinte au plan des résultats, mais très satisfaisante au plan éducatif par le biais de notre excellente école de foot. Bravo au groupe d'éducateurs assidus, compétents et dévoués."

Le Président énumérait ensuite les secteurs l'ayant déçu au cours de la saison passée : les cartons jaunes et rouges reçus, comme chaque année bien sûr, le manque de bénévoles mais surtout la non gratuité du marché couvert pour les associations pontépiscopiennes : " cela fait 10 ans que je le dis, cela fait dix ans que la mairie nous fait toujours payer quelque chose quand on fait des foires à tout pour payer des ballons et des maillots pour équiper les jeunes de la ville. On s'occupe de leurs gamins et on nous fait payer toujours quelque chose. Je ne le supporte plus."

Pierre Sécheret évoquait ensuite l'arrivée des gens du voyage sur le terrain des Hunières et regrettait que les autorités ne leur aient pas imposé de stationner uniquement sur le terrain d'entraînement et non pas sur le terrain de match.

Le président concluait ensuite la première partie de son rapport moral en mettant en garde contre l'utilisation inappropriée des réseaux sociaux : "je pense qu'elle est dangereuse et malsaine pour nos jeunes si influençables. Je vois des commentaires de débiles mentaux, de gens bêtes, parfois haineux. En allant un petit peu plus loin que le football, on formate le cerveau de nos jeunes. C'est un piège très bien tendu, remarquablement fait. De part mon métier, je peux vous dire que je vois de graves pathologies qui ont de sérieuses conséquences pour la santé et pour la vie par la faute des réseaux sociaux." Et Pierre Sécheret de conclure en rappelant aux éducateurs et aux jeunes : " Vigilance, prudence et modération!"

Avant de passer au bilan financier, le Président terminait son rapport moral en énumérant les points positifs de la saison passée : la bonne marche de l'école de foot, l'ambiance générale du club, la gestion de la communication, sans omettre d'adresser un clin d'oeil appuyé au foot féminin et à la future équipe sénior.

 

Commentaires